Qu’est ce qu’un milieu humide?

Ces écosystèmes constituent l’ensemble des sites saturés d’eau ou inondés pendant une période suffisamment longue pour influencer la nature du sol ou la composition de la végétation (Couillard et Grondin, 1986). Ils agissent comme des éponges en absorbant l’excès d’eau lors de la fonte des neiges, des crues printanières ou d’orages estivaux. Lors de sécheresses ils relâchent l’eau et permettent une recharge des nappes phréatiques. On distingue les milieux humides riverains qui sont adjacents à un lac ou un cours d’eau et les milieux humides isolés souvent localisés dans des dépressions aux sols hydromorphes. Une végétation typique de ces zones périodiquement inondées s’est installée.

Les milieux humides fournissent des services environnementaux quantifiables pour l’être humain et l’économie. Leur rôle est primordial dans le bassin versant; ils permettent la filtration des eaux avant qu’elles ne rejoignent les lacs, la rétention de sédiments et de polluants tout en maintenant une biodiversité exceptionnelle.

Saviez-vous que les milieux humides jouent un rôle primordial dans le maintien de l’équilibre des écosystèmes de nos plans d’eau ?  En effet, les milieux humides (tourbières, marais, marécages et étangs) sont les reins de nos plans d’eau: ils améliorent la qualité de l’eau par la présence de la végétation et des micro-organismes qui s’y trouvent et qui filtrent les sédiments et absorbent le phosphore et d’autres polluants présents.  De plus, ils constituent une réserve d’eau souterraine, ils régularisent les débits d’eau limitant ainsi l’ampleur des inondations.  Finalement, ils constituent une richesse de par leur biodiversité car ils procurent un habitat à près de 600 espèces (Canards Illimités Canada).

 

Saviez-vous que:

Le comité consultatif en environnement a besoin de vous …