Flore SADLLa flore est l’ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé.

On ne doit pas confondre le terme de flore avec celui de végétation : la flore d’une zone géographique est la liste des plantes de cette zone, tandis que la végétation est le regroupement de certaines plantes en formations végétales déterminées par une flore spécifique et la dominance d’un type biologique. Ainsi, on peut reconnaître des forêts, des prairies, savanes et brousses tempérées, des cultures, des landes, des tourbières, etc.

Le territoire de la Municipalité est caractérisé par un couvert boisé (forêt mixte) sur environ trois quarts de sa superficie, soit 78 % tandis que les lacs et cours d’eau représentent environ 13 % et les milieux humides, 6,76 %.

Il est très important de maintenir une biodiversité floristique et d’en préserver l’état naturel; c’est pourquoi les pesticides et engrais sont prohibés sur tout le territoire.  Vous pouvez participer à cette biodiversité en plantant des espèces indigènes et en maintenant un habitat faunique diversifié.

Les arbres morts ont aussi leur utilité, car ils permettent de maintenir la biodiversité des écosystèmes en fournissant nourriture et abri à une grande diversité d’organismes.  Il ne faut donc pas systématiquement tous les couper.  De façon regrettable, il faudra toujours couper des arbres, c’est le cycle naturel de la vie ! Toutefois, la diversité et la stabilité d’un peuplement forestier passent par nos bonnes actions de replanter des essences indigènes.

Vous voulez stimuler votre pelouse naturellement : ajouter des semences de radis fourragé, du sarrasin, du seigle d’automne, du trèfle rouge, de l’avoine et/ou des pois fourragés.

Vous pouvez également pratiquer l’herbicyclage qui consiste à laisser le gazon au sol après l’avoir coupé.  Afin de bien entretenir votre gazon, il est préférable de couper votre gazon à une longueur de 5 à 8 cm.

Qu’est-ce que le couvert forestier?

couvert forestier SADLC’est un  écran formé par les cimes ou les couronnes des arbres qui limite la quantité de lumière arrivant au sol et fournit de l’ombre aux couches de végétation inférieures.

Le maintien du couvert forestier permet aux arbres de préserver la qualité de l’environnement et empêchent aussi l’érosion des terrains.  La conservation à l’état naturel d’une partie des terrains est un formidable rempart pour le maintien de la fragilité du couvert forestier à Sainte-Anne-des-Lacs.

Il faut donc le protéger et en assurer la longévité.

Il est obligatoire de conserver un couvert forestier minimal sur chaque propriété. Pour plus d’informations, communiquez avec le Service de l’Environnement.