Église par Michel Andreoli

L’Église du village – devenue le Centre communautaire

HISTORIQUE DE LA PAROISSE SAINTE-ANNE-DES-LACS : au printemps 1902, Cyriac Saint-Amour acheta une croix pour l’installer dans son verger, là même où par la suite l’église serait construite. La communauté chrétienne se rassemblait autour de cette croix pour se recueillir et prier. On entreprit la construction d’une chapelle en 1920, suite à une collecte de fonds organisée par Eugène Desjardins, Gilbert Paquette et Trefflé Raymond. Une partie centrale fut alors érigée par Oscar Lessard. Benjamin Brazeau et d’autres donateurs amassèrent des fonds pour la construction d’un sanctuaire et l’achat d’une statue – une statue de Sainte Anne. En 1922, le territoire fut reconnu comme une desserte – sous le nom de Sainte-Anne-des-Lacs – par Mgr Georges Gauthier, administrateur du diocèse. Une vingtaine d’années plus tard, deux rallonges latérales s’ajoutèrent, construites sous la direction de Camille Nadeau et François Tupinier. Le 10 mai 1940, Mgr Georges Gauthier, devenu archevêque, accorda à l’église les droits et privilèges d’une organisation paroissiale. Le premier curé de la paroisse fut l’abbé Georges Thuot.

SOURCE : Guide historique de Sainte-Anne-des-Lacs, de Michel Andreoli.

 

LE DÉCLIN DE LA PRATIQUE RELIGIEUSE des dernières décennies entraîna des changements importants. Pendant un certain temps, il y eut un partage avec la paroisse Saint-François-Xavier de Prévost. Puis, en juillet 2009, les installations physiques furent achetées par la Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs, avec la promesse de permettre aux catholiques pratiquants d’y célébrer la messe et d’autres cérémonies religieuses, et ce à perpétuité.

Les messes continuèrent pendant quelques années. La paroisse était désormais annexée à Saint-Sauveur, sous la gouverne du curé Ronald Labonté, qui déléguait des prêtres pour la messe du dimanche. Mais l’assistance diminuant encore, et les prêtres étant de moins en moins nombreux, Saint-Sauveur invita les paroissiens de Sainte-Anne-des-Lacs à plutôt assister à la messe à l’église de Saint-Sauveur.

Pour marquer la fin des messes à Sainte-Anne-des-Lacs, une célébration spéciale eut lieu le 27 septembre 2015, présidée par l’évêque de Saint-Jérôme, Mgr Pierre Morissette, et ce jour-là, l’église était pleine.

 

Les curés de Sainte-Anne-des-Lacs

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations concernant la Paroisse Saint-Sauveur, cliquez ici

 

COMITÉ RENAISSANCE – Un petit noyau de personnes se regroupa alors pour former le Comité Renaissance, afin de faciliter la transition tout en maintenant quelques services. Les premiers mois, des messes furent célébrées occasionnellement, ou parfois des ADACES, c’est-à-dire des rencontres de prières sans prêtres. Le comité existe encore aujourd’hui, avec la mission de maintenir un courant spirituel à Sainte-Anne-des-Lacs en demeurant attentif aux enjeux socio-humanitaires. Deux réalisations principales : le comité s’associe à la Chorale des jeunes de Sainte-Anne-des-Lacs pour la célébration d’une Messe de Noël, et il organise, ponctuellement, des débats et des conférences.

N’oubliez pas la Messe de noël, qui aura lieu le 24 décembre 2017 à 14h au Centre communautaire. 

 

 

 

 

La chorale des enfants lors de la messe de noël 2016

 

 

 

 

 

Abbé Jean-Pierre Joly et Michael Murray, président de Comité Renaissance.

 

 

 

 

 

 

 

 

CENTRE COMMUNAUTAIRE – La bâtisse de l’église a été entièrement

rénovée en 2016. C’est aujourd’hui un centre communautaire qui

convie les citoyens à divers événements : l’Amicale des aînés s’y rassemble, on donne des cours, on sert des repas communautaires, on fait des réunions et des fêtes, on présente des spectacles et des conférences, etc.

 

 

Lac Marois Union Church

Bref historique – fondée en 1903

Lac Marois Union Church

Voilà déjà plus d’un siècle que les Montréalais ont commencé à fréquenter les lacs de notre communauté. De nos jours, bon nombre des chalets construits à l’époque sont toujours habités par les descendants de ceux qui étaient venus s’y établir. C’est pendant l’été 1903 que trois familles ont commencé à se rencontrer à l’extérieur pour célébrer la messe du dimanche, marquant ainsi le début d’une série ininterrompue de messes tenues au bord du lac Marois.

Au fil des ans, d’autres familles se sont ajoutées à ces célébrations, puis en 1910, un comité fut nommé pour ériger une église sur un lot de terre qui avait été donné. À l’époque, en plus de répondre aux besoins spirituels des gens, l’Église proposait des activités sociales et sportives aux membres de la communauté grandissante. Des terrains de tennis ont été aménagés sur le terrain de l’église, et chaque été, des régates étaient organisées. Les archives attestent par ailleurs de nombreuses soirées musicales, de fêtes de nuit et de cérémonies de remises des prix à la suite des régates. Lorsque le lac Marois Country Club fut fondé dans les années 1920, l’Église accorda la permission aux membres du club de bâtir leur chalet sur son terrain. Des membres de l’église ont par ailleurs contribué financièrement à la réalisation de ce projet.

Depuis, une relation fort amicale s’est tissée entre les deux organisations. Au fil des ans, les membres de l’église et du club se sont partagés leurs installations, et la majorité des membres participent aux activités des uns et des autres. Avant la construction du chalet, des pièces de théâtre et des rencontres se déroulaient à l’intérieur de l’église. Aujourd’hui, les deux édifices sont utilisés lors du Garden Party, une réception annuelle en plein air.

Nos messes d’été sont organisées par les membres de la congrégation et présidées par des ministres et des prêtres invités qui sont ensuite accueillis par les familles des lacs avoisinants pour des après-midis d’activités au bord de l’eau. Des mariages et des baptêmes se déroulent également à l’église, de même que la cérémonie du réveillon de Noël qui réunit toujours de nombreux participants. En 2003, lors d’une messe de l’Action de grâce toute particulière, nous avons célébré le 100e anniversaire du lac Marois Union Church afin de souligner tout ce que nous avons accompli et ce que nous sommes devenus. En cette saison estivale 2010, nous invitons tous les résidants et visiteurs de la grande région des Laurentides à assister à nos messes qui seront célébrées tous les dimanches matin à 10 h 30. Le 25 juillet, nous accueillerons notamment le rabbin Leigh Lerner. Notre première messe de la saison se tiendra le 27 juin et sera suivie d’un dîner d’accueil.

Jeannette Tabah
Extrait de : Le Journal de Prévost – 17 juin 2010

Horaire 2017église Lac Marois Union Church.