Les divers secrets d’hiver d’une rive – Bientôt à l’affiche dans les Laurentides !

Un couvert végétal s’assure la protection de la rive lorsque celle-ci se met à geler, moins de dommage d’érosion par les glaces.

Ne pas entretenir la bande riveraine, ne pas tailler les arbustes, laisser les branches et feuilles au sol, les oiseaux se servent des branches et feuilles tombées pour faire leurs nids et se nourrir.

La bande riveraine, en toute saison, sert d’abris et de source de nourriture aux petits animaux, la plantation d’arbustes indigènes portant des petits fruits tels que les Viornes (viorne cassinoïdes, flexible, à feuille d’aulne, etc. ) le sureau (sambucus canadensis), les saules, le chèvrefeuille, le cornouiller, l’amélanchier, etc. Peuvent être source de nourriture et aussi permettre d’observer la faune aviaire hivernale locale.

Rappelez-vous que l’hiver n’est pas une saison morte mais une saison au ralenti, la vie continue et la faune reste soit active ou hiberne.

Regardons notre rive dévoiler ses secrets d’hiver !!!