Autopsie de la petite boîte

Lundi dernier, nous avons remarqué qu’une petite boîte avait été abandonnée tout près du conteneur de matières recyclables d’un site de dépôt volontaire.

D’abord, malgré qu’il y avait suffisamment de place dans les conteneurs pour y déposer toutes les matières, les matières n’étaient pas triées.

D’autre part, saviez-vous que le fait de déposer des matières à l’extérieur des conteneurs est une infraction passible d’une amende de 200 $ / jour ?

Puisque l'ancien propriétaire semble éprouver de la difficulté
avec le trie de ses matières, nous allons procéder à l'autopsie
de sa petite boîte afin de lui apporter le support plus que nécessaire.

– Le vieux restant de sandwich aurait dû se retrouver au compost et l’emballage de celui-ci, qui n’est pas recyclable, aurait dû être déposé dans le conteneur de déchets ultimes. On espère au moins que la sandwich était était bon lui…

– Le ballon en latex. Était-ce pour souligner la fête du Canada ou la naissance de ton dernier ? Cet item aurait dû être déposé dans le conteneur de déchets ultimes puisqu’il n’est malheureusement pas recyclable.

– Un emballage de Kit-Kat. À défaut de jeter son emballage au bon endroit, on espère que tu l’as partagée au moins. Cet emballage aurait dû être déposé dans le conteneur de déchets ultimes même s’il y a un mythe qui dit qu’il est recyclable.

– Des fleurs fanées. Sérieusement ? Pour le compost, sans hésiter.

– Une canette de boisson aux cerises noires. Beurk ! Chacun ses goûts comme on dit. Avons-nous réellement besoin de vous préciser dans quel contenant celle-ci aurait dû être déposée ?

– L’aluminium a une grande valeur de revente en ce moment. Tu as manqué ton coup ! Mais sinon, cet item aurait dû être déposé dans le recyclage.

– Quant à l’ampoule et bien, on espère que ce message t’allumera une lumière afin que tu puisses faire ta part pour la planète la prochaine fois !

Au fait, ne sois pas inquiet, on s’est occupé d’effectuer le trie de tes matières…