Projet de nouvelle bibliothèque

Depuis 2004, la Municipalité compose avec les différentes lacunes de son service de bibliothèque et aujourd’hui, force est de constater que des améliorations doivent être apportées pour offrir un service adéquat à la population.

Après avoir mis en place plusieurs solutions de compromis depuis près de 15 ans, elle doit maintenant prendre ses responsabilités et admettre qu’une nouvelle bibliothèque est nécessaire. Ce nouvel espace; adapté, accueillant et conforme au concept de 3e lieu, visera à mieux répondre aux attentes et aux besoins de ses citoyens et des organismes.

Cet échéancier est présenté à titre indicatif. Il pourra être modifié selon l’avancement du projet et au fil des étapes qui doivent être franchies.

C’est quoi ça le 3ième lieu?
Le concept de 3ième lieu a été inventé par le sociologue américain Ray Oldenburg et popularisé en 1989 dans son livre The Great Good Place. Les individus, explique-t-il, ont besoin de fréquenter un espace de sociabilité informel, en plus de leur domicile (1ier lieu) et leur lieu de travail (2ième lieu).

Autrefois, une bibliothèque était un lieu de recueillement, de silence et de calme total. Mais avec la venue d’Internet, la bibliothèque a dû se redéfinir. Aujourd’hui, on réalise que les bibliothèques peuvent être un lieu vivant, dynamique et d’échange, c’est ça un 3ième lieu.

 

Est-ce qu’une petite municipalité comme la nôtre a réellement besoin d’une bibliothèque? OUI
C’est la réponse à un besoin nommé par les différents comités de citoyens lors du développement de la politique familiale en 2008, de la politique culturelle en 2009, de la politique des aînés en 2015 et de la politique citoyenne qui sera adoptée prochainement.

Une municipalité comme la nôtre, où 43% des ménages représentent des familles doit composer avec plusieurs défis. D’ailleurs, bien que nous ne sommes pas à risque de dévitalisation à l’heure actuelle, rien n’est acquis et la Municipalité doit concevoir des stratégies afin d’attirer de nouveaux résidents et de mettre en place des incitatifs de rétention de ses résidents.

 

Notre bibliothèque actuelle ne répond-t-elle pas aux besoins? NON
La superficie de la bibliothèque nettement en deçà de la norme recommandée, elle ne compte pas de salle d’animation afin d’accueillir des événements ou des expositions, il manque de places assises pour la consultation des documents, pour lire ou étudier et l’espace n’est pas adapté pour accueillir convenablement les utilisateurs en groupes citoyens.

 

Avec Internet aujourd’hui et les livres numériques les bibliothèques sont-elles utiles? OUI
Il va s’en dire que l’émergence du livre numérique et l’accès à Internet vient bouleverser l’univers des bibliothèques. Ces changements sont des opportunités, pour les bibliothèques, de se réinventer et de moderniser leur offre de service tout en gardant leur vocation éducative et culturelle. Des études démontrent que plusieurs bibliothèques, nouvellement construites ou agrandies ont vu leur taux de fréquentation augmenter de 100%. À cause de la nouveauté? Non. Parce qu’à travers leurs nouvelles offres de services, elles se sont adaptées aux besoins réels des usagers. Dans l’ensemble du Québec, le taux de fréquentation des bibliothèques est en constante augmentation.

 

Serait-il plus simple et moins cher d’agrandir la bibliothèque actuelle? NON
Une étude de sol réalisée en 2017 mentionne que l’emplacement actuel demanderait un investissement très considérable à cause de la nature du sol. Plusieurs centaines de milliers de dollars seraient nécessaires avant même de commencer à construire afin d’avoir une surface adéquate pour accueillir un bâtiment institutionnel.

 

Pourquoi ne pas mettre tout cet argent sur les chemins à la place?
La Municipalité consacre annuellement 800 000$ sur la réfection et l’amélioration des chemins, et ce coût ne tient pas compte de l’argent consacré à leur entretien. Gérer une municipalité, c’est aussi de s’assurer de répondre aux besoins de tous les citoyens.

 

Pourquoi est-ce que ça coûte si cher?
Le coût moyen de construction d’une maison, au Québec, est de 150$ / mètre carré. Mais il en est tout autrement pour les constructions institutionnelles, en raison notamment, des nombreuses normes auxquelles il faut répondre. Le coût au mètre carré est estimé à 3 000$ le mètre carré.

Le budget du projet n’est pas encore complété.

Les études préliminaires indiquent qu’une somme se situant entre un et deux millions de dollars sera nécessaire.

La Municipalité a déposé une demande d’aide financière dans le cadre du Programme d’aide aux immobilisations du ministère de la Culture et des Communications pour réaliser ce projet. Elle attend une réponse.

La municipalité rendra la documentation inhérente au projet au fur et à mesure qu’elle sera disponible.

Présentation de l’assemblée publique de juin 2018

Étude d’opportunité sur le projet de nouvelle bibliothèque – juin 2018

À noter que les dossiers des membres restent actifs durant 24 mois.

Ces statistiques sont tirées du dernier rapport annuel du Réseau biblio des Laurentides

http://www.mabiblioamoi.ca/fr/qui-sommes-nous/publications

VOILÀ

Voilà est notre nouvelle plateforme pour centraliser tous vos services municipaux, incluant les nouvelles et alertes, votre calendrier personnalisé, des sondages et encore plus.

Cette échelle indique la facilité d’allumage du combustible et la difficulté à contrôler un incendie en regard de la vitesse de propagation et de la quantité de combustible.